Collecte des résidus alimentaires

1201301-vaste-majorite-montrealais-desservis-collecte

Depuis le mois de septembre 2015, la collecte des résidus alimentaires a été implanté d’abord dans une partie des districts de St-Michel et François-Perrault. Depuis septembre 2016, la zone desservie est maintenant agrandie à l’ensemble du district de François-Perrault. En 2018, c’est finalement l’ensemble du district de St-Michel qui sera desservi par le service. Cette collecte, dont les résidus représentent environ 45 % des déchets produits, comporte plusieurs avantages : elle permet de réduire le volume des ordures, de donner une deuxième vie à ces résidus qui seront transformés en compost et d’éviter les problèmes environnementaux causés par l’enfouissement.

Horaire de la collecte

Le jeudi. Le bac brun doit être placé en bordure de rue à partir de 20 h la veille et avant 7 h le jour de la collecte.

Matières acceptées

Résidus alimentaires crus ou cuits

  • Restes de table
  • Fruits et légumes
  • Viandes (incluant les os et le gras)
  • Poissons (incluant la peau et les arêtes)
  • Fruits de mer
  • Œufs et coquilles
  • Pâtes alimentaires, pain et produits céréaliers
  • Desserts et sucreries
  • Produits laitiers solides (fromage, beurre et yogourt)
  • Résidus de thé, de tisane ou de café, avec les sachets ou les filtres en papier)

Résidus de papier et de carton souillés

  • Essuie-tout, serviettes de table et nappes de papier
  • Emballages de nourriture (parties souillées seulement des boîtes de pizza, papiers à muffins, etc.)
  • Vaisselle de carton souillée

Autres résidus

  • Bouchons de liège
  • Cheveux et poils d’animaux
  • Cendres de bois refroidies

Matières refusées

  • Matières recyclables
  • Liquides (soupe, lait, jus, café, etc.)
  • Couches, serviettes hygiéniques et mouchoirs
  • Poussière d’aspirateur
  • Litière pour animaux
  • Résidus domestiques dangereux, comme la peinture et l’huile à moteur
  • Sacs de plastique
  • Styromousse
  • Textiles
  • Feuilles mortes et résidus verts (collecte séparée)

Matériel fourni

Bac de cuisine : pour déposer vos résidus alimentaires avant et après les repas.

Bac brun : pour recueillir les résidus du bac de cuisine en prévision de la collecte hebdomadaire des résidus alimentaires.

Sacs compostables : dix sacs compostables pour le bac brun sont offerts pour les premières collectes. Une fois cette réserve épuisée, on peut se procurer d’autres sacs à cet usage à l’épicerie ou dans les magasins à grande surface. Seuls les sacs compostables certifiés par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) sont acceptés (ex. : sacs faits de fécule de maïs ou en papier kraft 100 % compostables).

Conseils pratiques

Bac de cuisine : égoutter les déchets de table afin de ne garder que les aliments solides puis les envelopper dans du papier journal pour absorber les liquides restants et l’humidité.

Bac brun : le placer en bordure de rue toutes les semaines même s’il n’est pas plein. Entreposez le bac à l’ombre, si possible. Fermer hermétiquement le couvercle du bac.

Que fera-t-on des résidus alimentaires ?

Après la collecte, les résidus alimentaires seront acheminés vers une usine de traitement offrant les conditions propices à leur décomposition (aération, températures élevées et humidité). Il en résultera un engrais naturel à l’apparence et à l’odeur du terreau : le compost !

Compostage domestique 

Si vous faites déjà du compostage à la maison ou dans la cour, il est recommandé de poursuivre cette pratique avec un composteur domestique pour les résidus végétaux. Cependant, avec la nouvelle collecte de résidus alimentaires, vous pouvez toute l’année durant récupérer une plus grande variété de matières comme le papier et le carton souillés, le poisson, la volaille et les produits laitiers pour ainsi réduire le volume du sac à ordures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *